Guillaume Gillet

Guillaume Gillet

Franck Delorme

octobre 2013
Guillaume Gillet (1912-1987) est, par son œuvre et par sa carrière, l’un des architectes les plus représentatifs des Trente Glorieuses. Premier Grand Prix de Rome, il est à la tête de l’une des principales agences françaises. Il participe à de nombreux concours, réalise d’importants aménagements urbains et programmes immobiliers. Son œuvre est marquée par le mariage de l’art et de la technique en des édifices à la plastique étonnante. Petit-fils et fils d’académiciens, il entre à l’Académie des Beaux-arts en 1968 récompensé pour son engagement en faveur des arts et de l’architecture en particulier. Sous la coupole de l’Institut, il prononce les discours de réception de nouveaux membres : Iannis Xenakis, Roger Taillibert, Kenzo Tange, Ieoh Ming Pei. Il est l’auteur de nombreux articles dans lesquels ses prises de positions sont toujours en faveur de la défense de la profession régulièrement attaquée. Il milite pour une architecture pleinement de son époque, déclarant en 1965 « Nous vivons un âge d’or de l’architecture ».

Les projets suivants sont ici développés : l’église Notre-Dame de Royan (1958), le pavillon de la France à l’Exposition de Bruxelles (1958), l’École nationale de la magistrature à Bordeaux (1972), le projet du Grand hôtel d’Orsay (1962), le domaine du Roy d’Espagne à Marseille (1958-1973).

Éditions du Patrimoine

Fiche Signalétique

Collection : Carnets d'architectes

ISBN : 978-2-7577-0294-9

Prix de vente : 22.00 €

Langue(s) : Français

Format : 16,5 x 21 cm

Nombre de pages : 200

Nombre d'illustrations : 150

Finition : Broché

Date de publication : 2013

Date de 1ère publication : 2013