Steiner et l’aventure du design

Steiner et l’aventure du design

Patrick FAVARDIN

avril 2007
L’aventure industrielle de Steiner débute dans le faubourg Saint-Antoine en 1926 avec un confortable fauteuil club Art déco. Au sortir de la guerre, Hugues, fils du fondateur Charles Steiner, reprend l’affaire. Conscient que l’industrie du meuble doit précéder la mode, il s’adresse à la jeune génération de designers français : en 1951, Pierre Guariche, puis en 1954 l’ARP, atelier de recherche fondé par Guariche, Mortier et Motte. L’anticonformisme d’Hugues Steiner lui donne la liberté de reconnaître l’exigence formelle de ces nouveaux créateurs et de leur faire confiance. Du modèle Tonneau de Guariche à la chaise Diamant de Caillette, les succès s’enchaînent, Lorsque, au tournant des années 60, le mobilier scandinave inonde le marché, Steiner attaque le secteur tertiaire, crée un atelier de recherche d’où sortiront des sièges mythiques, fait appel à des designers extérieurs qui dessinent des prototypes révolutionnaires. Ainsi, des années 20 à sa renaissance aujourd’hui, une firme française a réussi le pari de la série en s’imposant avec des modèles devenus historiques.

Éditions Norma

Fiche Signalétique

ISBN : 978-2-9155-4209-7

Prix de vente : 49.00 €

Langue(s) : Français

Format : 23 cm x 30.5 cm

Nombre de pages : 248

Nombre d'illustrations : 300

Finition : Relié sous jaquette

Date de publication : 2007